jeudi 23 décembre 2010

Biscuits riches double-chocolat

Quoi de mieux à faire avec des enfants que des biscuits pour le Père-Noël.  Il faut tout d'abord vérifier avec celui-ci qu'elle est sa sorte préférée et après il ne reste plus qu'à les cuisiner.  Mardi j'ai informé le Père-Noël (mon chum) que nous faisions des biscuits double-chocolat.  Il m'a répondu que si on voulait voir le Père-Noël le 25 il fallait que les biscuits soient frais du jour.  C'était la condition ultime car cela avait tout pris pour le convaincre de le faire.  J'ai donc acquiescé à sa demande pour ne pas décevoir neveux et nièce.

Biscuits double-choco
Ingrédients:
  • 2 1/2 tasse de farine tout usage
  • 1/2 c.à thé de soda à pâte
  • 1/4 c.à thé de sel
  • 1/2 tasse de poudre de cacao non sucré
  • 1 tasse de cassonade
  • 3/4 tasse de sucre
  • 1 tasse de beurre salé, température pièce
  • 3 gros oeufs
  • 2 c.à thé de vanille
  • 2 tasses de pépittes de chocolat mi-sucré
Marche à suivre:
  1. Préchauffer le four à 300*F.
  2. Dans un bol moyen, incorporer la farine, le soda, le sel et la poudre de cacao.  Bien mélanger au fouet et mettre de côté.
  3. Dans un grand bol, mélanger le sucre et la cassonade au batteur électrique à vitesse moyenne.  Ajouter le beurre et battre jusqu'à la formation d'une pâte granuleuse.  Ajouter les oeufs et la vanille.  Battre à vitesse moyenne jusqu'à ce que le mélanger devienne léger et moelleux.
  4. Ajouter le mélange de farine et les pépittes de chocolat puis mélanger de nouveau.  Ne pas mélanger trop longtemps!
  5. À l'aide d'une cuillère à soupe, déposer des portions de pâte à biscuits sur une plaque non graissée.  Laisser au moins 1 1/2 pouce entre chaque boule de pâte.  Cuire entre 18 et 22 minutes.  Immédiatement au sortir du four, déposer à l'aide d'une spatule les biscuits sur une surface froide (nous les avons déposer sur des assiettes que nous avions mises au congélateur quelques minutes).

Après avoir travailler très fort, voila la réconpense: ''Licher'' les batteurs!!

Nièce et neveux qui attendent les biscuits avec impatience.
Alors demain, pour plaire au Cookie-Noël, je ferai une autre ''batche'' de biscuits double-chocolat!!

mardi 14 décembre 2010

Mon premier cadeau de Noël

Vendredi, comme à l'habitude, je me suis ruée sur ma boîte aux lettres pour voir si j'avais reçu quelque chose (même si je n'attendais rien de particulier).  Oh! Surprise! Voici ce qu'il y avait:


C'était la revue des revues.  Celle que toute créatrice en herbe doit avoir sur sa table de chevet (ou près de la toilette, c'est au choix).  La reine Martha était maintenant entrée dans ma demeure et il ne me restait plus qu'à démissionner de mon travail pour avoir le temps de faire tous les projets qu'elle me proposait. 

Alors que j'étais à écrire ce billet, mon Cookie a remarqué les revues.  Il s'est mis à les feuilleter, puis il a été envoûté.  Les photos des recettes étaient alléchantes et, en tant que chef cuisinier de la maison, il n'a pas pu résister.  Il  a pris les revues et il s'est engouffré dans sa ''Batcave'' pour aller les dévorer.  La secte de Martha avait fait son oeuvre!!

P.S.: Un gros merci à mon amie Annie qui m'a offert ce très beau cadeau.  Je voudrais simplement te dire qu'en 2010, après la naissance de ma fille, ta rencontre est la plus belle chose qui me soit arrivée.

dimanche 12 décembre 2010

Mitaines, tuque et cache-cou: Première génération



Voici ce à quoi je tricote depuis quelques temps.  C'est en faisant chacun des morceaux de mon premier ensemble tuque, cache-cou et mitaines que j'ai appris à tricoter.  La tuque est inspirée de ce patron,  le cache-cou est de mon cru et le patron des mitaines, je l'ai trouvé sur Ravelry.


La deuxième génération est en route avec un patron de mitaine légèrement modifié et l'incorporation de plusieurs couleurs.


Mitaines deuxième génération
 Le cache-cou est commencé mais je manque de laine bleue alors je dois m'arrêter pour aujourd'hui.  A+

samedi 11 décembre 2010

Comme maman!

L'an passé je suis allée au Salon des métiers d'art de Montréal pour la première fois alors que j'étais enceinte.  J'avais été renversée de voir toutes ces créations sous un même toit et je m'étais bien promis de le visiter à chaque année.  Mon portefeuille en avait d'ailleurs pris un coup et je m'étais amourachée de deux tuques  rigolotes (entre-autre) confectionnées par Valérie Avondo (Le Zucchini).  

Cette année j'y suis retournée.  Le portefeuille étant en restriction budgétaire (je suis en congé parental et nous avons eu des travaux de pieutage sur notre maison qui ont coûtés plus du double du prix initial cette année), j'ai trouvé ma visite un peu moins plaisante.  J'en ai profité pour faire le plein d'idées créatrices pour la pseudo couturière et la tricoteuse en herbe que je suis.  Je n'ai fait qu'un achat et devinez pour qui?  Pour ma fille bien entendu!  Depuis qu'elle est née j'ai compris ce que toutes les mères me disaient avant:  Tu vas magasiner pour toi et tu reviens avec des trucs pour ton enfant.  En entrant dans le salon j'ai pris un plan et je me suis dirigée directement vers l'emplacement de Zucchini. 

Fredou et sa tuque de pingouin
Essence: 20$, collation: 10$, stationnement: 13$, gardienne: 25$, extra pour le retard chez la gardienne à cause de 3h30 de trafic au retour: 15$, tuque: 36$...ACHETER UNE TUQUE POUR MA FILLE ÇA N'A PAS DE PRIS.  POUR LE RESTE DE L'ANNÉE IL Y AURA VISA!!

Les deux font la paire!!
P.S.  Sur un tout autre ordre d'idée, voici ce que j'ai trouvé pour une amie.  Elle saura se reconnaître juste en regardant la photo.


Je travaille présentement à mon premier tutoriel et je vais vous montrer mes mitaines très bientôt.  A+

lundi 6 décembre 2010

Aveu...

Depuis le début de mon blogue, j'y ai mis des recettes et cela donne l'impression que je suis la cuisinière de la maison.  C'est FAUX !!  Il faut que j'avoue que cela faisait au moins un an (depuis le début de ma grossesse en septembre 2009) que je n'avais pas fait à manger à part mes toasts le matin.  C'est mon chum, mon Cookie, qui fait pratiquement tous les repas.  Il fouille dans nos livres et nos revues de cuisine, choisit les recettes, fait la liste d'épicerie et me concocte de bons petits plats.  J'aimerais spécifier que je mange rarement deux fois la même chose.  Quand une recette nous éblouit gustativement parlant, nous l'inscrivons dans notre grand livre.  Moi, je suis plutôt du style traditionnel genre bouffe de nos grands-mères et desserts (je ne vous ai pas encore parlé de mes beignes à l'érable qui font fureurs).  Alors voici donc ce que j'ai eu au menu samedi soiret qui était merveilleusement bon (j'ai même terminer l'assiette de mon chum qui avait fait le sacrilège d'en laisser):

Truite poêlée avec sauce chimichurri et salade de mangue


Truite poêlée avec sauce chumichurri et salade de mangue
Ingrédients:
  • 1/3 de tasse de vinaigrette Italienne toscane à l'huile d'olive extra vierge Kraft
  • 1 tasse de persil frais
  • 1/2 tasse de coriandre
  • 3 oignons verts, divisés
  • 1 grosse mangue, pelée et coupée en minces lanières
  • 1/2 tasse de minces tranches d'oignon rouge
  • 2 livres (900gr) de filet de truite
  • 30 craquelins Ritz émiettés (environ 1/4 de tasse)
  • 2 c.à.soupe d'huile, divisées
  • 3 grosses gousses d'ail, émincées et divisées

Salade de mangue

Sauce chimichurri:
Mélanger la vinaigrette, le persil, la coriandre, et deux oignons verts au mélangeur jusqu'à l'obtention d'une purée lisse; réserver.

Salade de mangue:
Hacher le reste de l'oignon vert, le placer dans un bol de taille moyenne.  Ajouter la mangue et les tranches d'oignon rouge; réserver.

Truite poêlée:
Enrober les deux côtés de chaque filet de truite des miettes de craquelins.  Chauffer l'huile dans une grande poêle antiadhésive à feu mi-vif.  Ajouter l'ail et le cuire en remuant pendant une minute ou jusqu'à ce qu'il soit doré.  Retirer l'ail de la poêle et réserver pour un autre usage.  Mettre le poisson dans la poêle et le cuire pendant 3 minutes de chaque côté ou jusqu'à ce que la chair se défasse facilement à la fourchette.

Garnir les filets de la sauce chumichurri, de la salade de mangue et de l'ail cuit réservé.

vendredi 3 décembre 2010

Des ''Converse'' roses...


J'avais les même dans les pieds alors que j'étais adolescente.  J'avais ramasser mon argent pour les payer moi-même.  Qui aurait cru qu'un jour ma fille en porterait.  Quand on a vu ça moi et mon chum, on a pas pu résister.  Les temps changent qu'ils disent...pas si sûr que ça!!

Soupe au chou


Soupe au chou

Cela fait deux fois que je la fait en deux semaines mais elle est tellement bonne que je l'ai doublée cette fois-ci (ça fait beaucoup de deux pour la même phrase).  J'ai donc décidé de partager avec vous cette bonne recette qui est, ma foi, encore meilleure avec un bon pain croûté et du beurre.

  • 3 c.à.soupe de beurre
  • 1 oignon ciselé
  • 1/2 tasse de poireau ciselé
  • 1 tasse de pomme de terre en cubes
  • 1/2 tasse de carottes en brunoise (moi je les coupe en petits morceaux tout simplement)
  • 1/3 tasse de céleri en brunoise
  • 3 tasses de chou grossièrement haché
  • 1/2 tasse de vin blanc
  • 10 tasses de bouillon de poulet
  • 1 c.à.soupe d'herbes salées (j'ai pris les herbes salées du bas du fleuve)
  • 1 c.à.soupe de persil frais
  • Sel et poivre au goût
Dans une grande casserole, faire chauffer le beurre à feu moyen et faire revenir l'oignon et le poireau 2 minutes.

Ajouter les pommes de terre, les carottes, le céleri, le chou, le vin blanc, le bouillon de poulet et les herbes salées.  Amener à ébullition, puis réduire le feu et poursuivre la cuisson 1 heure, à feu moyen-doux.

Ajouter le persil, saler et poivrer.  Servir.

Note personnelle:  J'aime quand il y a beaucoup de légumes alors j'en ai mis plus que les quantités inscrites dans la recette mais avec la même quantité de liquide.  Elle est plus épaisse et à mon avis, plus savoureuse.  Je vous ai dit que j'avais doublé la recette alors voici la quantité de légumes que j'ai utilisé:
  • 3 poireaux
  • 3 oignons
  • 6 branches de céleri
  • 6 carottes (3 panais et 3 carottes en fait car il me restait un peu de panais dans le frigo!)
  • 1 1/2 chou
  • 4 patates assez grosses
J'ai doublé le reste des ingrédients que j'ai répartis dans deux marmites car je n'en avais pas une assez grosse pour tout contenir. 

Pour le reste, j'ai quelques projets en branle et je compte bien vous en reparler cette semaine si mon magasinage de Noël peut se terminer un jour.