mardi 19 avril 2011

Désirable...

J'ai réfléchi longtemps avant d'écrire ce billet...en fait, je l'ai écrit plusieurs fois dans ma tête.  Il avait différents tons, différentes versions selon où j'en étais avec mes émotions depuis l'élément déclencheur.  S'il avait été écrit le jour même ou le lendemain, il aurait été imprégné de colère et d'incompréhension.  S'il avait été écrit 3 à 4 jours plus tard, il aurait été dans l'indifférence, le dénie.  S'il avait été écrit 5-6 jours plus tard, il aurait été mouillé de larmes.  Je voulais écrire mais je voulais comprendre avant et ne pas juger, ne pas condamner. 

Fredou n'avait qu'un mois...j'ai souri pour la photo!

J'ai accouché...le 18 juin 2010.  À la sortie de l'hôpital j'ai pleuré...durant un mois et demi.  J'ai maigri...j'allaitais, je pleurais encore et je n'avais pas faim.  Ma vie était finie point à la ligne.  Dès mon retour à la maison je suis entrée dans mes pantalons...il était hors de question que je remettre des vêtements de maternité...j'étais écoeurée.

Les mois ont passé...j'ai accepté ma nouvelle vie de maman.  Et j'ai mangé...mangé mon sort, mangé mon manque de temps, mangé mon manque de vélo, mangé mon manque de liberté.  Une rangée de Fudgeos double-crème n'était pas à mon épreuve!

Noël arriva...nous sommes partis toute la famille pour le Texas chez ma belle-soeur.  Je ne sais pas si c'est la chaleur mais rendu là-bas, tout ce que j'avais apporté dans ma valise me pétait sur le corps.  J'avais grossit!  Ma bédaine (je connaissais même pas ça moi une bédaine!!) bedonnait...s't'sé quand la ceinture de ton jeans te coupe le souffle, que t'es même pas capable de te plier en deux...Vous voyez l'genre???  Et si je pointais quelque chose du doigt avec le bras un peu trop tendu, mon tricep se mettait à pendouiller...pis ça c'est sans parler de la face qui arrondi, du double-menton qui se pointe à l'horizon et des cratères qui ont poussé sur les cuisses!!!

J'ai jamais été mince...Du plus loin que je me souvienne, j'étais faite ''forte'', j'avais de ''gros os''!  J'haïs les régimes, j'aime la bonne bouffe et j'adore bouger et m'entraîner.  Raisonnement: Je m'active pour pouvoir manger!!  Mais là, j'ai pas le temps de m'entraîner, en tout cas, pas comme je le voudrais.  Il me semble que je bouge pas mal avec Fredou...le soir arrive et je suis brûlée.  Pas assez brûlée il faut croire!!

Et les mois passent...moi et mon chum on s'est perdu de vue dans ce brouhaha de notre nouvelle vie familiale.  Un dimanche il y a pas si longtemps je lui ai posé la question dont je connaissais pertinemment bien la réponse (se la faire confirmer n'est jamais très agréable quand même).  Se faire dire qu'on est moins désirable, c'est pas facile (et le dire à sa blonde ça doit pas être facile non plus!)  C'est certain qu'il y avait d'autres facteurs (le manque de temps ensemble, l'overtime, la présence de Fredou, la fatigue, etc...) mais moi, sur lequel j'ai focussé vous pensez?

Alors au début j'ai été fâchée, contre moi contre lui....Puis, je m'en suis foutu, qu'il m'accepte comme je suis un point c'est tout!  J'ai tout de même porté un enfant et pas lui!  Puis, j'ai réfléchi...Est-ce que moi-même je me trouvais belle et désirable? NON!  Est-ce que le désir ça se commande? NON!  Et j'ai compris.  On dit: ''Un corps sain dans un esprit sain''.  J'avais l'esprit sain mais pas le corps.  Alors j'ai décidé de me trouver belle à nouveau.  J'ai demandé à mon chum du temps pour m'entraîner, pour me retrouver.  Et ça marche.  Je n'ai pas maigri d'une livre à date, mais je me sens mieux dans mon corps et de plus en plus en forme.  Et, nous, nous prenons du temps chaque jour pour notre couple, pour se coller, se retrouver.

Au sommet de l'Accropole des Draveurs à Charlevoix...pas mince mais en forme comme jamais et bien dans ma peau!
Je ne serai jamais mince et je n'aurai plus jamais mon corps de 20 ans, ça c'est un fait.  Mais je peux être bien dans ma peau, en forme et désirable...pour moi d'abord!!
À+


8 commentaires:

  1. Malgré que je n'ai pas de bébés, et que c'est surement différent.
    Je comprends pertinament ce que tu vis, je prends du poids a vue d'oeil depuis 1 an...

    Je te supportes dans tes démarches pour te sentir mieux dans ton corps. C'est unebonne grosse étape, mais je suis sure qu'on y arrivera!

    x

    RépondreSupprimer
  2. Comme je te comprends! Moi, tant que j'allaite, je ne maigris pas. Je fais partie de cette minorité qui ne devient pas mince en allaitant son bébé. Et comme j'allaite longtemps, je conserve longtemps ce surplus. Au point d'en devenir écoeurée moi aussi! On ne se sent pas bien dans un corps qui semble ne pas nous appartenir! Et bonjour la séduction! Mais tout comme toi, j'ai décidé de choisir la santé et de bien-être. Le reste revient tranquillement à la normale...

    RépondreSupprimer
  3. Tsé Annie, je suis contente que tu veuilles etre en forme et désirable pour toi avant tout. Une fille bien dans sa peau eat désirable peut importe la grosseur de ses fesses. T'es belle! xx

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour ma belle, Un esprit sain en sante s'est la chose la plus important. Tu rayonnes quand tu rentres dans une piece par ta presence et ton bon coeur. Je t'ai toujours admirer. Tu es belle dans ton corps et dans ton esprit. Merci pour tout ce que tu apportes dans ma vie. Tu es un rayon de soleil pour moi. Continue de prendre soin de toi, Tu es la personne la plus important pour toi meme. Les autres c'est pas important ce qu'ils peuvent bien pense. C'est nous d'abords. Bravo pour ton billet j'adore. J'aimerais vraiment etre plus pres de chez toi. A plus. XXX

    RépondreSupprimer
  5. Après la naissance de mon P'tit Clown je n'ai pas perdu le surplus. Pourtant j'ai pris un entraineur privé, pourtant j'ai arrêté de manger (oui, je suis tombée dans les extrêmes). Je pleurais à chaque jour pendant plus d'un an. Mon conjoint, me désirait autant qu'avant, mais moi je ne me désirais plus. Très tranquillement je me suis retrouvée. Un peu plus vieille, un peu plus molle, un peu plus stressée et angoissée, mais toujours moi, rêveuse et amoureuse. je ne suis pas encore à mon poids " normal " et pourtant on s'essaie pour bb2 qui risque bien de me distancer encore plus de mon poids idéal. Je ne suis pas toujours bien avec moi, mais je sais une chose, je fais de mon mieux et c'est ça que j'ai redécouvert en moi.

    Ton message me touche, j'aurais pu l'écrire il y a pas si longtemps de ça. Je ne te dirais pas que ce sera facile, mais si tu arrives à cheminer en toi, tu risques bien d'être cent fois plus belle qu'avant. Ça je le sais maintenant et tranquillement je l'applique... très tranquillement, mais surement.

    Courage, et même si ça sort en rage, même si ça sort en je-m'en-foutisme, continue à écrire, c'est une thérapie qui fait du bien, autant à toi qu'à ceux qui se voit en toi (c'est moi ça ;o)

    Evely

    RépondreSupprimer
  6. C'est tellement beau ce que tu as écrit! L'essentiel tu l'as écrit, c'est d'être bien dans sa peau. Et je le sens en te lisant :-)

    RépondreSupprimer
  7. effectivement très beau ce que tu as écrit et touchant a la fois :0)

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Tortue. Merci pour ton coucou chez moi, ça me permet un détour chez vous. Ce billet, écris le jour de ma fête (!!) me parle beaucoup beaucoup. Moi aussi j'ai de ''gros os''. Bien que ma petite ait déjà un an... les kilos s'entassent là où on ne veut pas... désirable? Il faut faire du travail sur soi n'est-ce pas. J'ai été m'acheter un peu de vêtements sport et de bonne chaussures, les porter me donnent déjà un regain d'énergie. J'allaite un peu moins, ça va possiblement me faire perdre du gras de bébé et mon cycle de madame est en marche (m'ennuyais-je?). C'est le printemps, le temps du grand ménage et des rénos, alors je vais essayer de penser un peu plus à moi, physiquement parlant. Bon retour au boulot! Au plaisir de te lire. 4.

    RépondreSupprimer

Rejoignez la Tortue ici ;)