samedi 28 mai 2011

Y'a des jours comme ça ou on aurait dû rester couché!

Voilà trois semaines que je ne vous ai pas entretenus...c'est long hein?  Et c'est pas parce que je ne veux pas...En fait je pense souvent à vous dans la journée mais rendu au soir, quand le souper est finalement terminé (Fredou mange tellement lentement), que la vaisselle est ramassée, que le bain est donné et que Fredou est couché, mes idées sont toutes entremêlées (comme mon écheveau de laine présentement) et je suis incapable d'écrire correctement.

Cette semaine, pour contrer ce manque de communication de ma part, j'ai même lunché devant l'ordinateur du bureau pour vous pondre un article qui me tenait à coeur.  Il ne me restait qu'à ajouter les photos mais voyez-vous, j'ai oublié ma caméra au poste...Quand ça va bien....

Ce soir, j'ai décidé de vous parler de mon travail.  Je suis policière et avant que je ne tombe enceinte j'étais patrouilleur.  Pendant ma grossesse j'ai obtenu un nouveau poste: je suis maintenant interventionniste en milieu scolaire.  J'effectue ce travail que depuis mon retour du congé parental...Et J'ADORE ÇA!!  Principalement, j'enquête tous les dossiers qui proviennent des écoles.

Depuis que j'ai recommencé à travailler, je peux dire que ça va très bien.  J'essaie de me limiter à une question par jour pour ne pas devenir la ''fatiguante nouvelle du bureau qui n'arrête pas de poser des questions et qui dérange tout le monde!''   Mais jeudi fût une journée difficile...et la suite du vendredi l'a été aussi.  J'ai eu un appel pour un jeune du secondaire qui menaçait la surveillante du midi.  En me rendant sur place j'ai eu un accident...c'est de ma faute qu'est-ce que vous voulez que je vous dise!

Blessée dans mon orgueil en pensant à la plainte en déontologie qui allait peut-être venir, je me suis rendue à l'école avec mon véhicule tout cabossé (en avant seulement...j'en mets un peu!)  Arrestation, droit à l'avocat, détention, parents en pleur...tout y est passé (désolé si je passe vite sur l'évènement mais ça concerne quand même un mineur et je dois rester discrète).  J'ai terminé ma journée de jeudi à 20h00.  Le lendemain matin, je suis allée présenter moi-même mon dossier au procureur (on m'avait conseillé d'aller faire autoriser mes dossiers moi-même pour me faire connaître ''positivement'' des procureurs).  Presque fière comme un paon, je lui ai expliqué mon dossier et toutes les démarches qui avaient été effectuées.  REFUS de procéder...pas d'accusation, niet, capoutte!  Je me suis effondrée comme de la pâte à crêpe.  J'avais le goût de me mettre en petite boule sur ma chaise et de pleurer.  J'avais honte (quelle belle manière de me faire connaître!!) et il fallait que j'explique cela à la mère du ''petit pas gentil du tout''.

Finalement, de retour au bureau la mine basse, j'ai eu l'appui de mon supérieur ainsi que de mes collègues.  Cela m'a consolé un peu.  Pour faire plaisir à mon âme, je suis allée dîner aux sushis.  En marchant pour m'y rendre je suis passée devant une boutique de ''linges de madame''.  J'y suis entrée et j'ai été reçue par une dame très sympathique qui m'a trouvé une robe parfaite pour aller à des noces cet été.  Quoi de mieux pour se remonter le moral que l'achat d'un vêtement??  Alors, quand je suis arrivée à la maison ce soir-là, j'ai enfilé ma robe pour la montrer à mon chum.  Lorsque j'ai vu ses yeux s'agrandir d'admiration et qu'il m'a pris les fesses sensuellement, j'ai compris que j'aurai plus qu'un prix de consolation le jour venu du mariage (hihihi!!)

Je vous laisse avec deux photos que j'ai prises cette semaine dans mon parterre...



Bonne fin de semaine...

À+

lundi 9 mai 2011

Un p'tit nouveau...

Depuis les deux dernières semaines, je n'ai pas eu le temps de coudre.  La folie du retour au travail m'a obligée à retarder quelques projets...c'est la vie!  J'ai fait (avant le retour) un fourre-tout à ma Fredou pour la garderie et toutes les autres sorties où je dois transporter des trucs pour elle.  Je l'avais pris en photo déjà mais je n'ai pas eu le temps de vous le montrer...alors le voici:







Je le trouve au final un peu trop orange, mais bon...j'avais pas le goût de recommencer et mon chum le trouve ben beau!!  Moi je suis particulièrement contente des lettres en feutre que j'ai cousu avec amour.


Étant donné que je n'avais pas le temps de m'étendre sur ma table de coupe, j'ai entrepris d'apprendre à tricoter des bas ''toes-up''  les deux en même temps sur une aiguille circulaire.



Ce livre explique très bien la méthode étape par étape.  Pour ceux et celles qui sont autodidactes et qui aiment apprendre dans les livres, celui-ci est vraiment parfait.  Si j'ai été capable de le faire (j'avoue que j'ai tricoté et détricoté trois fois pour y arriver à certains endroits) avec mon anglais approximatif (je ne parts jamais sans mon petit dictionnaire anglais-français), tout le monde peut le faire!!




Maintenant que je suis une pro (hum!hum!) du toes-up, je vais pouvoir m'attaquer à mon projet de bas Miel que je me suis procurée chez Biscotte .


En vérité, j'avais déjà commencé en fin de semaine, mais j'ai dû tout défaire car je m'étais trompée.  Tant mieux car ils sont plus à mon goût maintenant.


Entre le boulot, le vélo, le tricot,  la cour à retaper (le pieutage de la maison l'été passée à laissé un terrain complètement détruit) (oup! ça ne rime plus!!), je vais essayer de me trouver du temps pour coudre les fourre-touts tels que promis à mes belles-soeurs adorées.


Je vous laisse avec l'arrivée de mes jumelles qui ont décidé d'éclore aujourd'hui.  Elles poussent toujours ensemble d'année en année pour mettre du soleil dans mon univers.




Profitez de la vie!!

À+



jeudi 5 mai 2011

Une idée géniale de M comme Muses...Un cahier d'artiste pour sa nièce

ATTENTION! CETTE IDÉE N'EST PAS DE MOI!!!


Lorsque j'ai vu le billet de M comme Muses, j'ai tout de suite tripé sur cette idée.  Je me voyais déjà en train d'en fabriquer un pour Fredou dans quelques années.  Pour ne pas l'oublier et pour vous la faire partager, j'ai voulu mettre le lien sur mon blog mais cela ne fonctionnait pas.  J'ai donc copié quelques photos pour vous donner un petit aperçu et je vous invite à suivre le lien ci-dessous pour aller lire l'article au complet et voir les autres photos inspirantes.

http://mcommemuses.blogspot.com/2011/05/un-cadeau-pour-une-grande-fille-fait-la.html




Elle est vraiment ''hot'' Madame Muses vous ne trouvez-pas?  Moi je l'adore!

À+



lundi 2 mai 2011

Des tonnes de MERCI...

Depuis le mois de septembre 2009 ma vie a changé.  Je suis tombée enceinte après quatre années d'échecs ayant même essayé l'insémination artificielle à trois reprises.  C'était un petit miracle.  Jamais je n'aurais cru que cet état m'aurait fait grandir à ce point.  Il a eu la grossesse en tant que telle, le stress, l'attente, le désir, l'amour...les jambes tellement enflées qu'elles ressemblent à des tuyaux, les maux de coeur qui se sont terminés à huit mois et demi, la fatigue.  Puis il y a eu la naissance, la joie, la peine, et l'amour encore plus grand.  Mais au travers de tout cela, il y a eu des personnes chères qui m'ont soutenue et conseillée, de belles rencontres d'amies lointaines et inattendues, et de nouvelles connaissances avec qui cela a vraiment ''cliqué'' et qui font maintenant parties de mes amies.

À toutes ces personnes j'aimerais leur dire: MERCI!

Les voici:

Ma Maman qui m'a soutenue depuis le début, qui m'a encouragée et qui me consolait quand j'appelais en pleurant lui ''lirant'' que je n'y arriverais pas.  Elle est une Mamy formidable pour ma Fredou et je l'aime énormément.

Mon Cookie d'amour qui lui voyait bien sa vie avec moi et sans enfant (parce que ça ne fonctionnait pas) mais qui a continué à espérer et à m'aimer malgré mes sautes d'humeur, ma tristesse de l'échec (à chaque mois) et mon redondant questionnement. 

Mon amie Annie (MissMouse) que j'ai connu chez Effiloché pendant ma grossesse alors que j'avais entrepris des cours de couture.  Elle a été un super prof et, malgré nos différences flagrantes, nous sommes devenues des amies incroyables.  Je t'aime Annie et j'espère qu'on continuera de solidifier notre amitié malgré mon retour au travail.

Mon amie Julie...que je connais depuis le secondaire.  Nous nous étions perdues de vue depuis de nombreuses années et, nous nous sommes retrouvées sur Facebook.  Elle a Québec, moi à Montréal, l'internet et le téléphone m'ont permis de garder le cap et je ne pourrai jamais la remercier assez pour tout le soutien et la compréhension qu'elle m'a apporté.  Elle m'a sauvé la vie!!

Mes amies Geneviève et Annie...mes amies de la rive-sud!  Je vous aime...Vous êtes dans ma vie depuis longtemps et je vous en suis très reconnaissante. 

Mes nouvelles amies twitteuses et facebookeuses...ma nouvelle communauté.  Tout au long de mon congé de maternité, je ne me suis jamais sentie seule.  Je pouvais compter sur votre présence quotidienne et cela m'aidait à décrocher quand j'en avais besoin.  J'ai appris à tricoter avec vous, vous m'avez inspirée pour aller plus loin dans la couture, pour aller plus loin dans ma créativité.  Un merci tout spécial à Manon Lavoie et aux Muses que j'ai connues cet hiver.  Merci Manon pour ta zénitude...tu m'inspires vraiment!!!

Et non, je ne t'ai pas oublié...mon amie twitteuse Nancy (Frelau2).  Je t'ai rencontrée parce que tu voulais une de mes recettes et maintenant, on se voit pour une bonne bouffe au resto.  C'est-tu pas beau ça?  Plein de nos ''bouts de vie'' se sont connectés au cour de nos conversations et je pense qu'on a pas fini de s'en raconter...Merci d'être là tous les jours, je ne peux pas m'imaginer une journée sans un petit mot de ta part.

Mon blog...drôle d'idée qui me suis venue!!  Merci à ceux et celles qui me lisent.  Ça me fait vraiment chaud au coeur de voir que je peux toucher des gens!  Jamais je n'aurais imaginé avoir une trentaine de membres...pour moi c'est au-delà de mes espérances.  Merci la VIE!!!

Il est tard...j'en ai peut-être oublié...je m'en excuse.  J'avais besoin d'écrire ce billet, de boucler la boucle.  Demain matin, à 05h00, une nouvelle tranche de ma vie commence.  Je retourne combattre le crime.  Je ne veux rien arrêter, je veux continuer à vous écrire...à vous lire.  Je vais faire mon possible mais je sais fort bien que je devrai ralentir.  J'espère que vous serez dans ma vie encore très longtemps...MERCI!!

Mon métier...le voici! Une police-tricoteuse!
À+