mercredi 29 juin 2011

L'histoire des trois petits lapins...

Il était une fois trois petits lapins qui.......Ben voyons, j'suis dont ben mêlée moi-là.  C'é pas d'même pantoute qu'à commence mon histoire.  Ok, je r'commence.

Lundi ma mère m'appelle.  Elle me dit:'' Tu devineras jamais ce que j'ai trouvé au Walmart aujourd'hui!''''Heu....non'' répondis-je.  ''Trois lapins!'' (Toute fière de son coup!)  Je me suis esclaffée de joie, ma vie avait enfin un sens!!

Revenons un peu dans le temps.  Les parents vont vite comprendre et les pas-parents aussi car c'est ce qu'ils offrent souvent au poupon à venir.

Alors, au shower ou lors de la naissance, le bébé reçoit plusieurs peluches de toutes sortes.  Alors on met tous ces objets encombrants et ramasseux de poussière dans la chambre de l'infint (l'enfant pour les autres qui n'ont jamais regardé le coeur a ses raisons).  Et là, les mois passent, et un jour, notre progéniture s'entiche d'un de ces toutous.  Mais il est trop tard!!! 

C'est ce qui c'est produit pour Fredou.  Sa grand-maman lui a offert une marionnette-lapin que nous avions trouvé chez Walmart.  Quelques semaines ont passé, et Fredou s'est mise à adorer son lapin.  Mais comment savoir que c'était celui-là qu'elle allait choisir.  J'en aurais acheter une dizaine si j'avais su.  Moi et ma mère, chacune de notre côté, nous nous sommes mises à arpenter tous les Walmarts que nous croisions sur notre route dans le but de trouver une autre marionnette-lapin.  En vain...il n'y en avait nul part...Jusqu'à lundi passé!  Elle a trouvé trois petits lapins et elle les a tous achetés. 

Voici les trois petits lapins qui viendront prêter patte forte...
Il y aura donc trois petits lapins pour venir en aide à LAPIN (c'est le nom de celui déjà en poste dans les bras de Fredou).  Il pourra vivre plus longtemps et ma fille n'en sera que plus heureuse.

À+


mardi 28 juin 2011

Gâteau au chocolat de ma Mamy Bordeleau

Je suis de nature généreuse et à date, je n'ai pas hésité (bof...un peu des fois!) à partager avec vous.  Mais cette fois-ci, j'y ai vraiment pensé.  C'est niaiseux, c'est juste une recette...Non, en fait c'est une partie de mon enfance, mes souvenirs, ma famille.  À chacune de nos anniversaires, ma Mamy se faisait une joie et un devoir de nous concocter SA recette de gâteau au chocolat.  Elle faisait une double recette de crèmage au chocolat.  Une fois cette douceur étalée (genre met-s'en c'est pas de l'onguent), elle mettait le restant dans un plat et celui-ci suivant le gâteau jusqu'à destination.  On se coupait un généreux (un maudit gros!!) morceaux de gâteau et recouvrait la pente (le dessus) d'une bonne couche de crèmage.  Je m'en confesse, il m'est arrivée de manger du crèmage à la cuillère!!

Depuis que ma Mamy Bordeleau est décédée, j'ai perpétué la tradition.  Alors pour Fredou, il était hors de question d'acheter un gâteau tout-fait!  Je dois cependant vous aviser: ce gâteau (incluant le glaçage) est trèèèèèès sucré!  Ayez sous la main une grande quantité de lait lors du service et ne vous mettez pas au régime la veille.


GÂTEAU AU CHOCOLAT DE MAMY BORDELEAU
  • 1/2 tasse comble de cacao
  • 1/2 tasse de sucre
  • 1/2 tasse de beurre
  • 1/2 tasse d'eau chaude
Tamiser ensemble et bien mélanger le cacao et le sucre. Délayer avec l'eau chaude et ajouter le beurre.


Cuire à feu doux, en brassant constamment jusqu'à ce qu'un bouillon se jette (2 à 3 secondes). Laisser refroidir.
  • 2 tasses de farine
  • 1 c-à-thé de soda à pâte
  • 1 c-à-thé de sel
  • 1/2 tasse de shortening
  • 1 1/4 tasse de sucre
  • 3 oeufs
  • 2/3 tasse de lait
  • 1 c-à-thé de vanille
Tamiser ensemble la farine, le soda et le sel.  Réserver. 


Battre les oeufs avec le sucre, le shortening et la vanille. 



Ajouter la farine en alternant avec le lait à trois reprises en finissant par la farine. 



Incorporer le chocolat refroidi et brasser pour bien mélanger.  Répartir dans deux moules ronds de 9 pouces (les fonds auront été recouvert de papier ciré préalablement).  Cuir au four à 375*F de 20 à 25 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent en ressorte propre. 


Laisser refroidir sur une grille avant de démouler.

Nettoyer les batteurs avec soin...


GLAÇAGE AU CHOCOLAT DE MAMY BORDELEAU
  • 1/4 tasse de beurre fondu
  • 1/2 tasse de cacao
  • 1/3 tasse de lait
  • 1/4 c-à-thé de sel
  • 1 1/2 c-à-thé de vanille
  • 3 1/2 tasse du sucre en poudre tamisé

Au beurre fondu, ajouter le cacao et le sel, puis le lait et la vanille.  Tout en battant, ajouter le sucre en poudre en trois fois.  Battre jusqu'à l'obtention d'un mélange lisse.  Ajouter du sucre ou du lait selon que le glaçage est trop clair ou trop épais.

Nettoyer de nouveau les batteurs avec soin...Une vraie Bordeleau!!


Voilà! le résultat final!  Je sais qu'il manque un peu de finition mais l'important c'est de s'appliquer à mettre une bonne couche de crémage également sur tout le gâteau!


Il reste plus qu'à souffler les bougies et à savourer ces moments qui font chaud dans le coeur des mamans!
Déguster avec peu de modération s'il-vous-plaît!!

À+

P.S. Mon chum fait dire qu'il n'était pas d'accord avec la publication de cette recette qu'il prétend être secrète!


vendredi 17 juin 2011

Une bulle de lilas...

J'ouvre la porte-patio en arrivant de travailler...INTENSE!!  Le temps s'arrête quelques instants et j'en profite pour savourer l'odeur qui me vient: Mon lilas en fleurs dégage un parfum enivrant. 

Je ferme les yeux et j'inspire...

J'aimerais être capable de mettre cet essence dans une bulle...une bulle de lilas juste pour vous...pour que vous puissiez vous aussi arrêter le temps et prendre le temps de savourer. 


Alors voici deux photos pour que vous puissiez imaginer...et sentir...


Et alors qu'après le souper la porte est toujours ouverte, il y a un mélange d'odeurs qui se produit:  le gâteau au chocolat qui cuit au four croise le lilas en fleurs...hummmmm! 

Un gâteau choco-lilas, ça vous dit??

À+

lundi 13 juin 2011

Ma fille est une vraie fille...j'en ai la preuve!

VOUS VOYEZ CE QUE JE VOIS???

VOUS VOYEZ CE QUE JE VOIS???

VOUS VOYEZ CE QUE JE VOIS???
Ma fille qui n'a pas encore une année de vie porte UN BRACELET!!! Et ça ne vient pas de moi, oh non! (Vous pouvez éliminer son père tout de suite également!)  Je vous raconte la petite histoire.

Il y a quelques semaines, ma fille s'est mise à se mettre un anneau autour du bras.  Vous savez les anneaux en plastique qui s'empilent l'un sur l'autre sur un genre de phallus (hum! où ai-je la tête en ce moment?).  Bon, bon, un peu de sérieux s'il-vous-plaît! Et bien, elle a les même anneaux mais en tissus et elle s'est mise à les porter fièrement d'elle-même.  Je ne sais bien pas où elle a pris l'exemple puisque je porte peu de bijoux et presque jamais de bracelet.  J'ai donc fouillé dans mes tiroirs et j'en ai trouvé un en cuir rose. WoW! Un trésor!!

Alors la conclusion de cette anecdote: Être une ''fifille'' c'est innée, ça ne s'apprend pas, c'est écrit dans notre ADN dès la naissance! (Moi qui n'a jamais été princesse, qui n'aime pas les robes et les froufrous, j'en prends pour mon rhume!!)

À+

vendredi 3 juin 2011

Pour cousine Mélo...

À pas de Tortue j'avance...et mes projets aussi.  Mais vient le jour où ils se terminent et la joie de vous les présenter est grande.  Je vous avais dit que j'avais des commandes de mes belle-soeurs pour des fourretouts...Et bien voici celui de Mélodie (Mélo pour les intimes et cousine de Fredou).  À mon avis c'est le plus beau que j'ai fait jusqu'à maintenant.  Alors roulement de tambour....


J'ai ajouté une pochette élastique sur le côté...
...et une bande de tissu sur le côté car il est vraiment trop beau!!
Toujours une pochette zippée à l'intérieur pour y mettre des petits trucs plus précieux.

Petits détails mignons sur les sangles.

Aussi, j'avais promis à mon amie Nancy de lui faire une petite pochette zippée avec le restant de ses tissus que j'ai utilisés pour faire son sac.  Elle en avait besoin pour y mettre les passeports et les carnets de santé pour son voyage dans le sud avec ses deux cocottes (je sais qu'elle est vraiment stressée à l'aube du départ!!).  Pour moi c'était une première et, sur le coup, je n'ai pas aimé le résultat final.  Je suis retournée chez Fabricville pour aller acheter d'autres fermetures éclair au grand plaisir de ma fille qui adore jouer avec dans mon atelier.  Voici mon premier essai:

D'un côté les chats...
De l'autre les squelettes...
Et l'intérieur en bulles de Zzzzz!!
Je me suis dite qu'une pochette plastifiée serait une bonne idée pour garder au sec tous ses précieux documents.  Alors à 7h00 ce matin (ma fille c'était réveillée à 5h25 et j'avais déjà deux cafés de pris!!) je me suis mise à la tâche.  Ma fille a même dû patienter un peu avec sa couche pleine de !?#% car il ne me restait que deux coutures à faire et je voulais absolument terminer là,là!!  Cette pochette est vraiment à mon goût sauf que les photos ne rendent pas justice à la sueur qui perlait sur mon front!

Les mêmes tissus ont été utilisés...mais la symétrie est meilleure!


Je vous quitte en vous montrant ce qui j'ai dans mon sac à tricot ces temps-ci.

Mes bas ''Miel'' avec la super laine de Biscotte.
Et une lingette pour un troc à venir...
Et oui, je vous avais dit que j'avais trouvé ma robe pour aller à un mariage cet été et en fin de semaine passée, j'ai rencontré une personne super sympathique qui fabrique de magnifiques colliers.  Elle a lancé haut et fort qu'elle aimerait bien avoir des lingettes et moi, je les tricote pour le plaisir (sans les utiliser).  Alors, nous avons convenu de faire un troc ...un beau collier contre de fabuleuses lingettes.  C'est ti pas beau ça??  Les bas peuvent bien attendre un peu, de toute façon il fait beaucoup trop chaud pour les porter!

Bon, trêve de placottage, le ménage m'attend car demain, une photographe vient chez nous immortaliser notre petite famille qui aurait déjà une année bientôt.

À+