dimanche 26 février 2012

Voyage en trois temps....

Il y a eu....avant le départ.  Je n'avais plus de patience...nul et peut-être même dans le moins cent.  J'avais de la difficulté à endurer ma fille à un point tel qu'un samedi j'ai refusé de la voir.  Je me souviens qu'à ce moment précis je serais partie de la maison sans demander mon reste.  Mon chum m'a suppliée de prendre un rendez-vous avec mon médecin...il était désemparé devant la situation et moi je ne me comprenais plus.

Alors que j'annonçais dans mon entourage notre départ imminent vers le Sud, tous m'ont demandé si nous amenions Fredou.  Un "NON" sortait haut et fort de ma bouche en précisant que nous avions besoin de VRAIES VACANCES juste nous deux.  La plupart du temps les gens m'appuyaient et renchérissaient que c'était bon pour le couple de prendre du temps à nous.  Mais parfois, j'ai senti le jugement....subtile mais bien présent avec une phrase style: "Moi je ne serais jamais capable de partir sans mon enfant...".  Alors je rétorquais que ma fille aussi partait en vacances car lorsqu'on passe une semaine chez sa Mamy, c'est de VRAIES VACANCES!!

Il y a eu....le voyage.  Direction la République Dominicaine plus précisément Punta Cana.  Nous logions au Grand Baya Principe Ambar dans un hôtel pour adultes seulement.  Le premier jour fût une révélation.  Levée à 07h00 je m'étais dirigée seule devant la mer pour contempler.  J'ai respiré, j'ai écrit (ceci) et j'ai donné à l'infini tout ce que j'avais comme poids sur les épaules.  Au fil des jours, alors que j'avais du temps pour moi, beaucoup de temps, je me suis aperçue combien j'avais accumulé du stress de toutes sortes et de la fatigue.  Il y a longtemps que je ne m'avais pas senti si légère. 


À chaque matin, l'un de nous deux partait à la recherche de notre nid pour la journée.  Voici une photo à partir de notre petit coin de paradis.


J'apportais dans mon sac le nécessaire pour passer une merveilleuse journée.  Montre, livre, calepin, crayons de couleur, crème solaire, appareil photo et....


...TRICOT!!!


Nous avons lu...et bu....


Admiré les palmiers....


Et les fleurs qui coloraient l'hôtel...


Nous avons marché, et marché sur la plage....


...pour nous rendre aux marchands qui font tout pour que nous entrions dans leur boutique (et là je demeure polie...)

Sans oublier le bronzage sous le chaud soleil et les siestes à toute heure du jour....



Puis de belles soirées dans de bons restaurants et pour finir un petit café alcoolisé dans le lobby de l'hôtel.... (avec ma nouvelle robe made in Republique!!)


Il y a eu....le retour.  Premièrement, j'avais vraiment hâte de revoir Fredou.  Je me suis rendue compte, encore une fois, de tout l'amour que j'avais pour elle mais aussi que je m'étais laissée submerger par tous les aléas de la vie quotidienne.  Ce voyage a été comme cette bouée...il m'a sauvé. 


J'ai fait du chemin dans ma vie.  J'ai progressé, je me suis analysée et j'ai changé.  Mais je constate qu'on peut encore modifier nos comportements ou nos façons de prendre les choses pour que la vie soit encore plus agréable et douce.


Et j'ai posé des gestes: Premièrement l'embauche d'une femme de ménage qui m'enlève des sous mais qui me donne plus de temps pour moi et ma famille (Vraiment, quel bonheur!!).  Deuxièmement, je me suis trouvée une méthode de travail pour ne pas stresser avec tous les dossiers qui s'accumulent sur mon bureau (Je n'ai que 9h00 par jour et je fais de mon mieux un point c'est tout.).  Troisièmement, je joue plus avec ma fille et je fais plus d'activités avec elle (Je profite du temps qui passe.)


Et finalement, je tente de ressentir et de reproduire cette paix intérieure que j'ai retrouvée durant ce voyage.  Lorsque la tension monte, je ferme les yeux et je respire pour tenter de sentir cet air marin qui me faisait tant de bien.

À+

P.S. Et pour les curieux, voici ce que j'ai tricoté durant le voyage....


Un cache-cou pour ma belle-soeur Mélanie avec la laine Spinspanspun (patron de mon crue selon ses demandes). Et une tuque pour une amie avec la laine Rowan Renew couleur Tractor .




Imaginez une fille seins nus tricotant sur la plage....(photo non disponible...hihi!!)









2 commentaires:

  1. Très bonne décision de ta part de laisser Fredou à sa Mamy, moi aussi je laissais les enfants à mes parents pour aller refaire le plein d'énergie et de patience. Ajourd'hui mes filles sont dans la trentaine et me disent encore comment elles avaient que nous partions pour profiter des gâteries qu'elles recevraient. Et moi aussi j'ai été jugée quand les gens me demandait si je m'ennuyais de mes enfants et que je répondais par la négative. Refais le à chaque année si tu le peux.
    Tes photos me font rêver, je pars pour l'Espagne dans 2 semaines et franchement même si je n'ai plus d'enfants à la maison j'en profiterai au Max. À bientot

    RépondreSupprimer
  2. Salut ma belle... comme nos conversations me manquent (pour le peu de temps qu'on a pu en avoir, je les ai dont appréciées!)... Moi aussi je suis partie 1 semaine sans les enfants... et ça fait donc du bien!!! On a besoin de prendre du recul et encore plus apprécier les moments qu'on passe avec eux... :) Regarde ton agenda et donne moi une idée de quand on pourrait s'organiser un souper ou un brunch... ;) Julie

    RépondreSupprimer

Rejoignez la Tortue ici ;)