mercredi 26 février 2014

Je suis si fière de toi Éric.... xxx

Que de longs silences de ma part.........  Pourtant, pas tant que ça.  Combien de fois j'ai pu vous écrire dans ma tête depuis la venue de mon beau Maxime.... pendant que je lui donnais son petit lait, pendant que je conduisais....  J'avais tellement de choses à vous dire et si peu de temps à vous consacrer.  Peut-être m'avez-vous entendu parfois vous murmurer mes anecdotes à l'oreilles?  Avec le peu de temps libre qu'il me restait, je devais faire des choix.  J'ai choisi l'action en menant à bien des projets de couture et de tricot qui me tenaient à coeur.  Mais cette fois-ci, je ne pouvais pas garder pour moi cette fierté qui habite mon coeur.  Je me devais de la partager avec vous, de vous montrer à quel point mon chum, mon ami, mon amoureux, mon Cookie d'amour était un homme exceptionnel.

Il y a maintenant huit ans que je partage sa vie.  Homme de prestance, fier, d'une intelligence remarquable, avec un caractère bouillant et beau comme c'est pas permis... sans aucun doute il est l'homme de ma vie.  Il a mené sa carrière rondement, a toujours foncé droit devant sans jamais prendre le temps de s'arrêter.  Mais un jour, il a eu "son" accident du Lac Mégantic.  Son train s'est arrêté net, sans préavis.  

Je ne veux pas ici vous parler du pourquoi du comment.  Cette partie lui appartient.  Ce que je veux vous montrer c'est le beau, le merveilleux.  On lui a dit qu'il devait se trouver une passion pour évacuer son stress, pour se réaliser autrement....et il s'est mis à CRÉER.  Il m'avait souvent parlé qu'il aurait aimé faire de l'ébénisterie...mais il ne faisait qu'en parler justement.  Alors je l'ai poussé, incité, encouragé....et il l'a fait.  Il a lu tout ce qui lui tombait sous les yeux à ce sujet, il a monté son propre atelier dans le garage (j'ai sacrifié ma place de stationnement au chaud), il a magasiné ses outils et il s'est construit une table de travail selon ses besoins. Puis, il s'est mis à dessiner, à mesurer et à dessiner encore et encore.

Et finalement il a créé ceci:


Un lit superposé pour notre grande Fredou, des escaliers avec du rangement et une belle commode.

Ce n'est pas seulement l'achèvement de ces meubles qui me rend si fière de lui mais tout le chemin parcouru pour y arriver.  Il a su se regarder en face et accepter sa vérité... et il a pris les moyens pour la changer.  


Et Fredou qui est très contente de ses nouveaux meubles.

C'est avec le coeur rempli d'amour pour lui que je termine ce billet.  Je suis si heureuse qu'il fasse parti de ma vie, qu'il soit le père de mes deux beaux enfants et que nous partagions notre quotidien.  Non, la vie n'est pas toujours rose entre nous.  Nous avons nos lots de mésententes et de chicanes.  Mais nous travaillons ensemble à nous améliorer et ainsi se donner la chance de s'aimer toute la vie.

N'est-ce pas le but recherché que de laisser sa marque?


Je t'aime mon Cookie d'amour xxxxx