mercredi 16 juillet 2014

CHRONIQUE D'ÉTÉ - Au jardin

J'avais le goût de vous écrire, de voue entretenir à nouveau mais le temps manquait.  Puis je prenais plein de photos en pensant à vous...j'avais envie de vous partager mon quotidien en chroniques d'été.  Alors voilà.  Rien de compliqué, juste des photos et des mots pour vous montrer comment je vis ma vie au quotidien avec mon clan durant l'été.

Cette semaine ma visite au jardin m'a donné un large sourire aux lèvres.  La magie avait encore opérée.


Alors que mes plants de cerises de terre avaient été envahis par des limaces, j'ai eu l'heureuse surprise  de trouver celle-ci toute jaune soleil.  Elle goûtait le ciel!!!  L'année prochaine je mettrai des coquille d'oeuf autour des plants pour empêcher la venue non-désirée de ces bibittes gluantes ;)


Les tomates grossissent tranquillement...


Les plants de fèves sont tous en beauté en ce mois de juillet.  Ils ont ornés leurs tiges de magnifiques fleurs d'un rose délicat.


Ohhhhh!! Des intrus dans mon jardin.


Tout mignon, tout trognon les bébés concombres :)


Mes premières tomates cerise!!! Je ne les ai vu qu'en me penchant pour regarder sous le plant.  Elles n'attendaient que moi pour les cueillir afin de se joindre aux tomates déjà tombées dans la salade du souper.


Et finalement cette belle histoire d'échinacée...
L'an passé j'ai fait quelques semis et pour Fredou j'avais acheté une mini-serre et un sachet de graines d'échinacée.  Les semis était bien entamés et l'acclimatation avait été fait avec succès.  Seulement, lors de la mise en terre les petites pousses n'ont pas survécu.  Étant donné que je pratique l'art du jardinier paresseux, j'ai dû faire le ménage de mon jardin au printemps quand j'ai été prête à planter mes plants (achetés tout fait).  J'arrachais tout sur mon passage lors que j'ai aperçu deux plantes vertes au bord de la première rangée de mon jardin.  J'ai tout de suite reconnu les échinacées et j'en ai été émerveillé.  La vie avait été plus forte que tout.  Alors que je les pensais mortes, elles ne faisaient que se reposer doucement sous la terre en reprenant des forces afin de grandir la tête haute.  

Maintenant, elles sont en fleurs et elles sont magnifiques.  Les plants sont gros et robustes.  Au mois d'août, alors que le jardin manquera d'espace, je les transplanterai ailleurs dans mes plate-bandes.  


Mon potager, c'est mon petit coin vert du paradis ;)

A+

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Rejoignez la Tortue ici ;)